Les règles de préséance

Généralités

Les autorités qui assistent aux cérémonies publiques prennent oplace dans l'ordre déterminé par leur rang dans l'ordre des préséances.

A leur arrivée suer le lieu de la cérémonie, les autorités forment une ou plusieurs lignes de préséance.

L'autorité à laquelle la préséance est due se tient au centre, les autres autorités sont placées alternativement à sa droite puis à sa gauche, du centre vers l'extérieur, dans l'ordre décroissant des préséances.

Lorsque l'objet de la cérémonie et le nombre important des autorités militaires présentes le justifient, les autorités peuvent être scindées en deux groupes, les autorités civiles étant placées à droite et les autorités militaires à gauche.

Lors d'une cérémonie présidée par un représentant de l'état, l'autorité invitante (par exemple le maire d'une commune) occupe le 2ème rangt, immédiatement après ce dernier.

Les rangs et les préséances ne se délèguent pas. Dans les cérémonies publiques, les personnes présentes tiennent le rang, le grade et la fonction qu'ils occupent et non pas celle des personnes qu'elles représentent. En revanche, les autorités qui exercent des fonctions à tiotre intérimaire ou dans le cadre d'une suppléance statutaire ont droit au rang qu'elles représentent.

Ordre des préséances

1. Représentant de l'état : Préfet, Sous-Préfet

2. le Maire de la commune dans laquelle se déroule la cérémonie

3. les Députés

4. les Sénateurs

5. les Dignitaires de la Légion d'Honneur, les Compagnons de la Libération, les Dignitaires de la Médaille Militaire, les Dignitaires de l'Ordre National du Mérite

6. les Membres du Conseil Régional

7. les Membres du Conseil Départemental

8. Commandant de compagnie de Gendarmerie, Commandant de brigade, Commandant des Sapeurs Pompiers, Commandant du Commissariat de Police

9. Conseillers Municipaux de la commune dans laquelle se déroule la cérémonie

Place des autorités et autres personnalités dans les cérémonies publiques

1. DEVANT UN MONUMENT AUX MORTS :

Lorsque les autorités sont placées côte à côte, l'autorité à laquelle la préséance est due (sous-préfet) se tient au centre. Les autres autorités sont placées alternativement à sa droite puis à sa gauche, du centre vers l'extérieur, dans l'ordre décroissant des préséances.

11 9 7 5 3 1 2 4 6 8 10

 

Lorsque l'objet de la cérémonie et le nombre important des autorités militaires présentes le justifient, les autorités peuvent être scindées en deux groupes, les autorités civiles étant placées à droite et les autorités militaires à gauche. Dans chque groupe, les autorités sont placées dans l'ordre décroissant des préséances, du centre vers l'extérieur et de l'avant à l'arrière.

5 4 3 2 1 1 2 3 4 5 6

 

autorités militaires                                                autorités civiles

 

2. A L'INTERIEUR D'UN EDIFICE RELIGIEUX :

Lorsque la configuration des lieux exige que les autorités soient placées en rangs successifs de part et d'autre d'une allée centrale, l'autorité à laquelle la préséance est due, se tient à la gauche de la travée de droite.

L'autorité occupant le second rang se tient à la droite de la travée de gauche.

Les autorités sont placées, dans l'ordre décroissant des préséances, rangée par rangée et, pour une même rangée, alternativemen,t dans la travée de droite, puis dans la travée de gauche, du centre vers l'extérieur.

8 6 4 2 ALLEE
CENTRALE
1 3 5 7
16 14 12 10 9 11 13 15

 

Pour des obsèques, il peut être décidé de positionner les personnalités, selon l'ordre protocolaire, dans la travée de droite et la famille et les amis dans la travée de gauche.